Série rivière \ Deap river serie

Rivière 1: la marcher, la parler, la devenir!

Aquarelle, feutre, encre noir sur papier Arches de 22x30 fait en 2018 à Montréal. Tiré de la Série - Rivière: notre réel nature. Rivière 1 / Deap river - est une aquarelle sur papier Arche gaufré coin bas droite (A511A écrit au plomb-coin bas gauche) de 22x30 combinant l'encre de chine et crayon feutre (ECOLINE - brush pen). Je classerais cette série d'oeuvress dans l'art symbolique naîf et sprirituelle Cette oeuvre est la première d'une série du même nom qui manifeste la fascination qui m'habite pour la conscience qui habite toute vie et le spiritualité. La conscience qui nous anime, nous éclaire parfois de sa douce lumière ou nous aveugle par un trop plein information (lumière) qui s'apparente à la noirceur ou similaire a l'inconscience. La rivière est en nous et autour de nous. Le défi constant réside dans l'équilibre permanent que l'on réussi a garder /perdre et reprendre afin de simplement vivre notre propre histoire avec la source.

Rivière 2: L'équilibre coule

Acrylique sur toile - 30x40 fait en 2018 à Montréal- Tiré de la Série - Rivière: notre réel nature. Rivière 2 / Deap river 2 est une Acrylique sur toile Deserres de 24 x30 comme couleur dominante bleu. Les deux personnages dont la polarité est inversé l'un à l'autre représente la réalité que nous avons tous a vivre quand vient le temps d'entré en contacte avec un autre être. (ou établir un contacte durable - via des choix personnels ou imposés par le travail ou la famille...) Les règles/lois par lesquelles cette être doit vivre pour maintenir son équilibre à tous les niveaux sont les mêmes que nous mais magnétiser différemment par ses choix et conditions d'existant. Cette oeuvre démontre une vue pictural du moment ou ça coule et du temps / effort - par les escargots - que ça peux prendre que cela se de produise de façon satisfaisante et ce des deux côté. Cette oeuvre est la première d'une série du même nom qui manifeste la fascination qui m'habite pour la conscience qui habite toute vie et le spiritualité. La conscience qui nous anime, nous éclaire parfois de sa douce lumière ou nous aveugle par un trop plein information (lumière) qui s'apparente à la noirceur ou similaire a l'inconscience. La rivière est en nous et autour de nous. Le défi constant réside dans l'équilibre permanent que l'on réussi a garder /perdre et reprendre afin de simplement vivre notre propre histoire avec la source

deuxière de la série Rivièee / deap rivièere
troisième de la série

Rivière 3: Partage d'éternité

Acrylique sur toile de coton "Winson & Neuton" 18x24 . Je classerais cette série d'oeuvres dans l'art symbolique naîf et sprirituel. Cette oeuvre est la troisième d'une série du même nom qui manifeste la fascination qui m'habite pour la conscience, la vie et ma spiritualité. La conscience qui nous anime, nous éclaire parfois de sa douce lumière ou nous aveugle par un trop plein information (lumière) et qui s'apparente à la noirceur ou similaire à l'inconscience. La rivière est en nous et autour de nous. Le défi constant réside dans l'équilibre permanent que l'on réussi a garder afin de simplement vivre notre propre histoire avec la source et ses différente manifestation. Rivière 3 est une vue pictural de la meute, qui regroupe différent membre qui vienne de source différente. Est-ce que je parle de source d"information, de source culturel ou de courant de penser? Bref, l'oeuvre met en lumière un cercle d'être qui partage leurs différences et créer une conscience propre a eux. Cette lumière éclaire tous et chacun peut importe ou il est dans sa recherche. Chacun amène de l'eau au moulin... Cette toile parle de l'harmonie possible dans le respect des différence afin de marcher de façon éclairer vers un but commun.

Rivière 4: entre le feu lumière et l'eau profonde

Acrylique sur toile Deserres de 24 x36 avec comme couleurs dominantes bleues et le jaune orangé. Description picturale: à droite du tableau c’est la rivière de haut en bas, bleu foncé et profond. À gauche, la lumière. Partant du haut de la toile: une tête écheveler noir, un visage orné d'une éclaire rouge ( Ziggy Stardust) et affichant le mot rivière comme sourire, le verbe. Un nœud papillon d'un axe, comme une boutonnière de chemise se transforme en doigts de pied qui viennent toucher l'eau. Deux escargots viennent tirer vers le bas, vers la terre vers le sable. En contact avec les deux côtés de la toile, une trace de dessous de pied avec une riche mosaïque dans son empreinte. Cette toile fut dessinée suite à des vacances à l'île du Prince Édouard au Canada. L'aspect méditatif des vacances à la mer, les pieds dans le sable me ramènent à l'essentiel en moi. L'escargot se meut lentement, baveux et gluant, il cherche un sentiment de chez soi entre le feu et l'eau. Cette œuvre est la quatrième de la d'une série du même nom qui manifeste la fascination qui m'habite pour la conscience qui anime toute vie. La conscience nous éclaire parfois de sa douce lumière ou, a d'autres instants, nous aveugle par un trop plein information qui s'apparente à la noirceur ou similaire a l'inconscience. La rivière est en nous et autour de nous. Le défi constant réside dans l'équilibre permanent que l'on réussit à garder \ perdre et reprendre afin de simplement vivre notre propre histoire avec la source.

Abstrait / abstract

Série: À l'impossible nul n'est tenu

À l’impossible nul n’est tenu! 1

Cette première toile de la série, évoque le respect et l’amour de soi face au monde extérieur et aux pairs.  (cliquez sur l’image pour prix et description)

À l’impossible nul n’est tenu! 2 

Cette deuxième toile de la série, “À l’impossible nul n’est tenu!”, cherche a évoquer l’importance des racines, la face caché de nous-même. (cliquez sur l’image pour prix et description)

Série - recycling garbage: rien ne se perd... serie

Cette série se veut simplement le résultat d’une pratique avoué de recyclage des pigment restant sur les pinceaux et dans les contenant et appliqué sur une ou deux toile récipient. Ses toiles sont pratique pour moi, comme la poubelle qui se trouve a côté de mon bureau de travail. Cette bonne pratique environnemental, serve donc a éviter d’évacuer les pigment encore utile dans l’évier. L’approche abstraite va de soi dans ses circonstances mais je ne me limiterais pas a ça.

Recycling garbage 1

Nous amène dans les teinte chaude, profondément rassurante mais dans un chaos certain!  (cliquez sur l’image pour prix et description)

Série sur papier kraft

La série en cours se veux de l’expérimentation inspirer en parti de l’expressionnisme abstrait et de la fluidité du geste de la calligraphie.  Une gestuel qui s’apparente a présence sure et fluide d’une personne qui signe un document important. J’aime regarder les personne signé un document. On sens l’engagement derrière la pause avant de s’exécuté.  Le papier Kraft est solide et se chiffonne suite au contacte de la peinture qui a séché. ça fait “streetart in house” c’est peux dispendieux et facile a remplacer. Tu le roule et “up” tu en place un autre ou tu le change de place. C’est moins encombrant que des tableaux. J’adore!

 

 

 

 

error: Content is protected !!